Yellow n black tee-shirt .*

« Probably the best person in the world »

Wahie9abSuperposition de 3 photos.

Je l’ai croisé un weekend d’Avril. Sur cette île d’Indonésie nommée Karimun Jawa.

Là bas un tas de jolis échanges de regards a eu lieu. Tous différents avec des enfants, des femmes, des hommes plus ou moins grands. Il y en a eu un particulier. Instantanée, spontané et doux qui s’est naturellement suivi d’un sourire
Un instant ne dépassant pas 5 secondes, lui, à quelques mètres de moi.
Il est devenu « le garçon au teeshirt jaune et noir ». Je suis devenue « The girl with the hat ».
Pour lui et moi, ce weekend est devenu une quête secrète. Retrouver ce regard.

Et si je ne le reconnais plus sans son tee-shirt jaune et noir ? Et si ce regard avait été anodin ? Et le sourire, il était loin, j’étais peut-être seule à sourire finalement et après tout c’est bien un truc d’Asiatique de sourire tout le temps

Je ne le reverrais jamais, c’est sur, on prend le bateau demain matin pour rentrer sur Java.

Prêts à quitter le port, les Indonésiens sont encore une fois extrêmement chaleureux et surtout ravis de rencontrer sur le bateau de drôles d’européens à la peau idéalement blanche (pour eux).
On nous demande timidement de prendre des photos avec eux ou bien ils le font discrètement l’air de rien, on nous pose des questions, d’où vient-on ? Pour combien de temps sommes nous ici ? Le ferry prend le large, le calme reprend, chacun trouve sa place que ce soit à l’intérieur ou sur cet énorme bateau.

Je me retourne et vois trois jeunes garçons discutant avec mes frères. C’est lui. Il est là. J’en suis sûre. Son tee shirt est bleu mais peu d’incertitude me laisse douter. Il faut que je lui demande si il portait bien ce fameux tee shirt jaune et noir.

Nous avons discutés, pris des photos puis nous nous sommes recroisés à l’intérieur du bateau, il m’a demandé si j’avais Instagram, Whatsapp, quelque chose pour rester en contact. A mon grand regret je ne lui ai pas demandé pour le tee shirt même si je connaissais la réponse…

La traversée durait 4 heures, cachée derrière mon livre je le regardais le plus possible. Il était avec ses amis, qu’est ce qu’il riait, il respirait la joie, le bonheur et la gentillesse.

Je l’ai retrouvé plus tard, posé avec mes frères et un de ses amis. La seule chose que j’ai osé lui dire c’est « What’s your name ? », il m’a regardé droit dans les yeux, un sourire en coin et a prononcé « Wahyu« . Je suis restée figée un instant, j’étais troublée surtout parce que j’avais compris « How are you« .

Nous arrivions à destination, il m’a serré la main, m’a souri puis il est parti.

Il est parti mais c’est à partir de là qu’on ne s’est virtuellement plus quittés…

 

Petit update: Cet épisode de ma vie est terminé depuis Juillet 2016… Je vous laisse lire l’article Une sirène dans les étoiles où je raconte sous forme d’histoire pour enfant la fin de cette histoire. 

14 commentaires sur “Yellow n black tee-shirt .*

  1. Hé bien dis donc ! Je passe sur ton blog pour voir si j’ai raté une nouveauté et je tombe sur ce merveilleux texte… C’est tellement touchant ce que tu as écrit ♥ J’espère de tout coeur que cette belle rencontre aura la suite que tu attends mais ça semble en tout cas sur la bonne voie. Gros bisous ma Sophie !

  2. Ça semble avoir été une très jolie rencontre. Comme on n’en fait pas souvent ! Tu nous racontra la suite ?! 🙂 Je te souhaite tout plein d’autres sourires en tout cas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *