Karimun Jawa, petite île aux airs de paradis.*

Le paradis ? C'est ici !

Celles (et ceux) qui me suivent savent que je reviens juste d’un voyage de deux semaines en Indonésie… Pour ceux qui découvrent je suis donc partie avec mes frères et nous avons traversé Bali et Java.

Et puis nous avons trouvé ce petit Paradis. Une jolie île au dessus de Java (donc oui c’est l’île d’une île) nommée Karimun Jawa. Ecrire un article pour tout raconter à ce sujet serait vraiment trop long alors je vais essayer de vous garder le meilleur, du moins, le plus intéressant !

Pour y accéder d’abord nous avons pris le Ferry en partant de Jepara à Java. La traversée dure 4 heures. Donc on a eu le temps de faire bronzette sur le bateau et de papoter avec quelques Indonésiens qui nous regardaient avec des grands yeux et des jolies sourires.

Hé oui, dans ce coin là il y a peu de touristes alors laissez moi vous dire que j’étais l’équivalent de Kate Moss en plein Times Square. (Bon allez je dirai plus Eva Longoria pour les cheveux bruns et la petite taille…) Ils n’ont pas l’habitude de voir des personnes de couleur blanche, et là bas, plus t’es blanc, plus t’es beau. (Et c’est là où j’ai beaucoup pensé à ma copine Lucie, blonde platine, yeux turquoises et peaux très claire qui aurait été reçue comme une déesse !)
Du coup on était un peu l’attraction, on nous demandait de prendre des photos avec nous, on se retournait vers nous dans la rue, on nous faisait coucou quand on passait en scooter, surtout les enfants qui prenaient un plaisir fou à crier « Hellooo!! », le seul mot qu’ils connaissent en Anglais et qu’ils ne devaient pas rater une des seules occasions de l’utiliser ici. Et bien sur je ne vous parle pas des très très nombreux sourires partagés, ceux qui ont prit place dans ta mémoire et qui sont pas prêts dans sortir…

Ce weekend là il y avait particulièrement de monde. C’était un long weekend pour les Indonésiens, je n’ai pas bien compris pourquoi et même les indonésiens avec qui je suis restée en contact ne savent pas vraiment. Enfin tout ça pour dire que cette île est un peu leur lieu de vacances.

Hé oui il se trouve aussi que l’Indonésie est vraiment vraiment pas cher, mais les prix n’augmentent pas pour autant sur l’île malgré le monde et l’esprit de vacances. On logeait dans des Homestays, des sortes de chambres d’hôtes quoi et une chambre pour 2 personnes (on passait largement à trois) coûtait environ 4 euros par nuit. Les repas ne nous coûtaient pratiquement jamais plus de l’équivalent de 10 pour 3 personnes. Mais je parle bien de repas complets et bons surtout !

 

20140509-091706.jpg
Nous avons loué un scooter pour nous trois, ha oui parce que pour tout ce qui est réglementation là bas c’est un peu accessoire ! Le record qu’on ait vu c’est 6 personnes pour un scooter, et on a pas vu un seul casque sur cette île. Hé bien nous avons joué le jeu. Hé oui si on était là c’était pour être local jusqu’au bout !
D’ailleurs on n’aimait vraiment pas que l’on dise qu’on était des touristes. Parce que tout de suite on a l’image de la chemise à fleur, les sandales, l’appareil autour du cou et le bob sur la tête. Le genre de personne qui vient pour dire qu’il est venu, pour prendre des photos, qui reste dans des hôtels et essaye d’avoir un confort similaire à celui en Europe. Avec nos gros sac à dos, on aimait se catégoriser de voyageurs venus pour s’imprégner et connaître au maximum cette culture, cet univers, ces différences. Mais on n’échappait tout de même pas aux soudaines petites hausses de prix spécial touriste  mais bon c’est de bonne guerre…

10155737_10152331208734166_6107885383305652775_n

Voilà une petite liste pour résumer ce que j’ai fait ou découvert sur cette petite Île nommée Karimun Jawa.

* J’ai eu la peur de ma vie. Pendant 30/45 minutes j’ai cru mes frères morts. Ça a tellement été marquant que j’écrirai un article pour vous raconter ce très mauvais souvenir.

* J’ai conduit un scooter avec mes deux frères derrière. (Beaucoup plus dur qu’on imagine !)

* J’ai rencontré deux petites filles d’environ 6 et 2 ans sur une plage un peu vide. Mala et Indie, malgré la barrière du langage on a réussi à un peu communiquer, elles allaient (oui oui même celle de 2 ans) me chercher des jolies coquillages dans la mer et en échange j’ai offert à la plus grande une paire de lunette pour regarder sous l’eau.  Ses yeux étaient suffisamment rouges à cause de l’eau de mer comme ça !

* J’ai bu et mangé une noix de coco cueillie par mon frère en haut du cocotier.

* Nous sommes allés en Kayak sur une autre île à environ 3 kilomètres (bon ok j’ai ramé quelques secondes et j’ai compris que je faisais mieux de les laisser faire !) Sur cette mini île nous avons rencontré les 3 habitants et leur grande générosité. Mais encore une fois je ferai un article pour un parler parce que ça vaut vraiment le coup.

* J’ai tapé l’amitié avec deux vaches pendant que mes frères avaient disparus… (Il fallait bien que quelqu’un les remplace…)

* On a découvert des lieux paradisiaques  sans s’y attendre.

* On a crevé en scoot en plein milieu de la montagne et rencontré une très vieille dame sans dents qui nous a prêté une pompe. Elle arrêtait pas de rigoler et de nous  parler droit dans les yeux comme si on comprenait parfaitement l’Indonésien.

* On a dû passer au moins trois fois devant les mêmes personnes qui nous saluaient chaleureusement à chaque fois en cherchant notre chemin  (toujours en scoot) jusqu’au dernier passage assis et moins fiers dans la remorque d’un camion à cause du pneu complètement mort. Je vous assure  qu’ils ont bien rigolé et nous aussi !

* On a fait du snorkelling (donc se promener dans l’eau avec masque et tuba) et j’ai vu toute une petite famille de poissons clown (Petite dédicace à Nemo). Et un petit poisson de rien du tentait de me virer de la mer en me fonçant dessus. Sacrément courageux pour défendre son territoire celui là ! Sans oublier tout un tas d’énooormes oursins qui te suivent du regard avec un seul œil.

Bon je suis sûre que j’oublie pleins pleins de choses mais l’article risque d’être sans fin. Au risque que vous ne me suiviez plus je vais m’arrêter ici ! 🙂

 

 

13 commentaires sur “Karimun Jawa, petite île aux airs de paradis.*

  1. Coucou Sophie ! Ton blog est magnifique et j’aurai l’occasion de commenter ici ! Avant tout, je te souhaite un très joyeux anniversaire pour cette nouvelle année et cette nouvelle dizaine : qu’elle soit aussi pétillante et jolie que toi ! Pleins de bonnes choses et profites bien de ta journée ! Joyeux anniversaire Sophie ! Bises, Islandia

  2. Très sympa tout ça ! J’ai hâte de lire la suite !
    Et ça me rappelle le récit d’une amie qui était allée en Inde dans un lieu tellement reculé que pour certains c’était la première fois qu’ils voyaient des personnes blanches et en étaient presque intimidés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *