Rupture, comment la surmonter

surmonter une rupture petits bonheurs de Sophie blog

Hello,

(J’ai écris cet article il y a plus d’un an.)

Surmonter une rupture, voilà un sujet pas très rigolo mais je vais faire au mieux pour qu’il soit le plus intéressant possible.

Alors permettez moi de vous raconter comment moi j’ai vécu et surmonté ma première rupture.

Ne sortez pas les mouchoirs ! Je m’en suis étonnement bien sortie et pourtant, c’est une rupture qui a été très douloureuse et frustrante. Hé oui, nous avons décidé de nous séparer à cause de la distance. Elle faisait de nous deux personnes plus fréquemment malheureuses à cause des km entre nous qu’heureux côtes à côtes. Donc nous nous aimions fort, c’était le premier amour et une très jolie histoire. (D’ailleurs j’ai raconté tout ça de manière plus légère dans l’article « Une sirène dans les étoiles ».) Tout allait bien (enfin c’est ce que je croyais jusqu’à ce que je réalise le contraire avec le recul) mais on a choisi de suivre la raison. Celle qu’on fuyait depuis longtemps. Nous avons surtout respecté la promesse qu’on s’était faite; veiller à être heureux quitte à faire du mal à l’autre s’il le faut. En se faisant cette promesse j’espérais ne jamais avoir à la suivre mais nous avons quand même bien fait.

Bref, le 12 Juillet 2016, échanges de longs mails, de larmes et de mots bienveillants: c’était fini.

J’ai d’abord relativisé jusqu’à ce que je réalise que ça y est, c’était arrivé. Et puis la colère, beaucoup, beaucoup de colère.

Je ne voulais pas montrer ma peine mais elle était intense et parfois, entre deux cartons de déménagement, je n’arrivais pas à retenir des larmes. De jours en jours les petites crises de larmes étaient moins fréquentes. Et puis le déménagement, les vacances dans le sud, les amis, l’arrivée à Nantes et voilà une nouvelle dynamique est crée, une dynamique beaucoup plus heureuse.

En deux mois j’ai réussi à surmonter le plus gros de ce chagrin. Et vous savez quoi ? Je suis même de nouveau en couple depuis Novembre et trèèès heureuse avec mon amoureux ! C’est une relation plus saine, plus sereine aussi et remplie d’amouuuur ! Je n’ai plus aucune peine vis à vis de ma rupture. Je réalise que c’est bien mieux comme ça, qu’elle aurait peut être dû se présenter plus tôt. Mais je ne regrette rien du tout !!

Voilà quelques conseils.

Ceux qui m’ont permis de m’en sortir.

Accepter

Impossible d’oublier et passer à autre chose si on n’accepte pas cette séparation. Mais aussi si on n’est pas sûr que ce soit vraiment terminé. Toujours avoir un pied dans le déni n’aidera pas à passer à autre chose. Et on ne peut accepter que si la relation doit véritablement se terminer. Si on a un doute ou bien si vous ne voulez vraiment pas quitter cette personne et bien ce sera impossibled’accepter la rupture. La chose à faire est alors de régler le problème, de réfléchir à ce qui est le mieux pour vous. Finalement si vous en êtes là c’est que ça ne va plus, est-ce une bonne idée d’envisager de vous remettre ensemble ? Est-ce que ce n’est pas repousser l’échéance ? Ou bien pour fuir cette douleur indéniable?

Accepter ne veut pas dire bien vivre cette situation mais admettre que oui c’est terminé. C’est un point important et même indispensable pour avancer. On peut comparer ça au top départ du processus pour aller mieux.

Accueillir la tristesse

Oui oui j’ai bien dit accueillir ! Souffrir est indéniable, on doit passer par là. Quitte à être obligé, autant le faire de manière sereine. Accepter de souffrir permet de mieux le gérer. Tu as envie de pleurer ? Hé oui et c’est pas la dernière fois que ça va arriver alors pleure, pleure autant qu’il le faut ! On ne se sent pas mieux après ? C’est comme passer une étapeet avancer un peu dans le « deuil » du couple.

Allez hop, on ouvre le festival des films de filles-culcul à la maison !

Regarder devant soi

J’ai eu de la chance que la rupture se passe à l’aube d’une nouvelle vie et d’avoir eu l’été pour avancer. Faites confiance en ce que la vie vous réserve. On arrête de se dire « Je retrouvera jamaaais mieux », « Je serai célibataire toute ma viiiie ». Imaginez le pire, imaginez que vous preniez vos mots au sérieux. On se rend vite compte que c’est impossible. Bah non, on est sur terre pour s’aimer, on finit toujours par trouver la bonne personne. Tout le monde autour de vous a déjà vécu des chagrins d’amour insurmontables (okkk il existe des exceptions..). Quelque soit le temps qu’il faut, on oublie la douleur. Ma copine et blogueuse Marie, bien placée pour le dire, a dit: « On se remet de tout ». (Moi: -« surtout d’une rupture ! »)

Ce que je conseil c’est de mettre des projets en place. De penser à soi surtout. Réfléchir sans cesse à son avenir, comment améliorer sa vie, sa situation, son bonheur, ce à quoi vous voulez que votre vie ressemble sans l’autre.

Ne rien se priver

Si il y a bien un moment pour se laisser aller, c’est celui là. On ne se refuse rien ! Bon raisonnablement j’entends hein. (Vider un pot de Nutella, c’est pas trop trop raisonnable par exemple). Les petits plaisirs jouent beaucoup sur notre humeur. Pleurer c’est bien mais pleurer avec un paquet de Dragibus c’est quand même plus sympa, non ?

Cela concerne aussi les sorties. Il faut se faire du bien ! Voir ses amis (attention en revanche à « l’alcool mauvais » et au messages envoyés à 4h du mat et regrettés au petit matin), aller au cinéma, voir des expos, des spectacles

En boutique vous hésitez entre deux articles ? Hé bien, prenez les deux !
La vie est courte, ne perdons pas notre temps. Vivez ♥

Extérioriser

La peine s’accumule, elle est enfermée en nous. Elle ne demande qu’à être interprétée. Écrire, peindre, danser, dessiner, chanter, tous les moyens sont bons pour extérioriser vos émotions. De mon côté c’est l’écriture et le dessin, après il ne manque pas de moyen d’expression sur terre, à vous de trouver le/les vôtre(s) !

Dans l’idée d’extérioriser je vous conseille aussi d’écrire une lettre à la personne concernée afin de lui dire tout ce que vous n’avez pas eu le temps. C’est le moment d’évoquer vos regrets, vos déceptions mais aussi les choses que cette relation vous aura apportée. Tout ce que vous voulez mais surtout ce dont vous avez besoin qu’il(elle) sache. Si vous n’êtes pas très à l’aise avec l’écriture je vous propose de jeter un coup d’oeil au travail de Léa du site parlerdamour.fr qui propose la rédaction de lettres personnalisées.

J’espère que mes 5 points essentiels pour surmonter une rupture pourront aider certains d’entre vous. Il ne faut pas oublier que l’on passe tous (ou presque) par là ! N’hésitez pas à dire en commentaire ce que vous auriez ajouté. Et si vous avez besoin d’échanger en privé (par mail), je ferais au mieux pour vous écouter et conseiller du mieux que je peux.

À très vite !

Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *